Une initiative du Salon International du Livre et de la Presse de Genève

MétaLectures Proposé par Lorenzo Soccavole 21/03/2011

3.6
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 3.6 (10 votes)

Description

MétaLectures est un projet de dispositif expérimental de lecture sociale connectée. Il renouvelle au 21e siècle la pratique des cabinets de lecture du 18e, apportant une dimension nouvelle liée aux apports des technologies de la communication.

Le projet repose sur la création d’une plateforme web communautaire en 3D dédiée à la lecture connectée.

L’objectif est double :

1- offrir aux lecteurs des possibilités de découvrir et de tester de nouvelles expériences de lectures enrichies partagées.

2- offrir aux chercheurs une plateforme d’observation des nouvelles pratiques de lectures, et de développement de nouvelles applications dédiées à la lecture (connectée, interactive, transmédia…).

Originalité

Parmi les nouveaux dispositifs de lecture, les tablettes internet de type iPad, les smartphones de type iPhone et les ordinateurs, peuvent fonctionner comme des cabinets de lecture, permettant de partager son temps de lecture, d’échanger ses recommandations, citations, annotations, commentaires et enrichissements, avec une communauté de lecteurs.

La pratique contemporaine de la lecture, connectée et nomade, induit à la fois, une nouvelle chronologie, et, une nouvelle sociabilité, des temps de lecture.

Le projet MétaLectures proposera aux lecteurs un site d’accueil innovant, au sein d’une plateforme web communautaire en 3D, dédiée à leur pratique d’une lecture connectée et partagée. Cette plateforme pourrait a priori être hébergée sur la grille francophone (Francogrid, métavers 3D francophone) de l’Open Simulator (serveur open source utilisé pour héberger des mondes virtuels).

Le projet est destiné à servir également de laboratoire. Il ne s’agit pas de proposer des livres numérisés, mais, d’héberger dans la bibliothèque virtuelle de MétaLectures des livres numériques augmentés (tels qu’ils s’en développent et commercialisent déjà de plus en plus depuis la mise sur le marché de l’iPad 1), des récits interactifs ou des livres-sites, de tester des applications d’écritures-lectures transmédia, et d’expérimenter les dimensions pervasives des lectures connectées.

L’objectif étant alors d’observer et de partager ces nouvelles pratiques de lecture dans un rapprochement constructif entre auteurs, développeurs, lecteurs et chercheurs.

Description de l'expérience de lecture

Début de l'expérience de lecture

Le lecteur est un individu libre qui entretient un rapport singulier à la lecture et pluriel à la communauté des autres lecteurs. Aux moments de son choix il peut se connecter au dispositif MétaLectures. Par le truchement de son avatar, le lecteur, après avoir complété son profil, choisit un livre dans la bibliothèque d’ebooks enrichis disponibles. Il est alors invité à rejoindre la communauté des lecteurs qui ont précédemment lu ou sont en train de lire le livre concerné.

L'expérience de lecture

Le lecteur a le choix de lire en ligne (streaming) l’ebook qu’il a sélectionné, soit sur son propre dispositif de lecture de son choix, soit, en vision subjective par le truchement de son avatar dans l’espace de MétaLectures. Il choisit alors son environnement de lecture en fonction des dispositifs qui sont mis à sa disposition sur l’espace de MétaLectures. Il choisit le niveau de partage et d’implication personnelle qu’il désire.

Interruption de l'expérience de lecture

Le lecteur reste libre à tout moment d’interrompre sa lecture ou de modifier ses options. Il peut se déconnecter et reprendre à tout moment la lecture à l’endroit de son choix, ou bien l’abandonner pour tester un nouveau livre et découvrir une autre expérience de lecture.

Reprise de l'expérience de lecture

Le dispositif étant initialement conçu pour des lectures nomades multicanal multisupport, le lecteur reste libre à tout moment de reprendre sa lecture. Il peut ouvrir sa lecture aux impressions et commentaires d’autres lecteurs, y répondre et échanger avec eux, notamment à l’occasion de ces phases de reprise.

Fin de la lecture

Le lecteur reste libre, une fois sa lecture achevée, d’en partager ses impressions. Il peut se faire prescripteur. Il peut accepter l’examen de son historique de lecture (durées et chronologie de sa lecture, niveaux d’interactions, etc.).

Il peut ou non répondre à un questionnaire relatif à son expérience de lecture, et/ou participer en ligne à des groupes de retours d’expériences de lecture (débriefings en visioconférences), avec les auteurs, développeurs, partenaires du programme MétaLectures.

Ces données contribueront au volet laboratoire du programme et permettront de dresser des profils de lecteurs et de valider la pertinence des ebooks proposés à MétaLectures.

Description du modèle commercial

Public cible
Grand public de lecteurs (testeurs bénévoles), et, professionnels du livre et de l’édition, chercheurs.
Source de revenus
Parrainages et partenariats avec des éditeurs livres et presse, réseaux de médiathèques et universités. Financements publics et/ou privé de laboratoires et d’organismes de recherche sur les nouvelles pratiques de lecture. Mécénat culturel. Après la phase béta possibilités de décliner un modèle payant (Abonnements des lecteurs, publicités contextuelles…).
Canaux de distribution
Web, tous dispositifs internet connectés, dont tablettes et smartphones.
Remarques

Pour l'instant on pense à Second Life et on sourit, mais Google Earth est en train de dupliquer en 3D le monde physique. Déjà intégré à Google Maps, l’éventuel couplage de Google Earth avec Google recherche de livres et Google eBookstore pourrait ouvrir la voie à une juxtaposition du marché du livre et des pratiques de lecture, entre territoires physiques et territoires digitaux.

Avant la fin de ce 21e siècle, avec la conjonction de l’Internet des objets, de la réalité augmentée et de la 3D, et du développement de l’intelligence articificielle, ce que nous appelons aujourd’hui lecture va se diversifier et s’épanouir dans des directions multiples.

La porosité va être de plus en plus importante entre notre quotidien et les territoires digitaux.

Dès lors, il nous faut dès à présent penser la lecture au-delà du livre, dans un contexte de computation du réel, au sein d’un monde où des laboratoires travaillent aux ordinateurs quantiques et à des nanotechnologies d’affichage.

Quid de la lecture dans un tel avenir ? Comment allons-nous interagir demain avec un environnement intelligent au sein duquel nos fictions pourront prendre formes ?

C’est à ce devoir de travailler à une nouvelle sensorialité de l’expérience de lecture que ce projet se propose de répondre.

Commenter

Commentaires

 
Portrait de Christian Jacomino

Ajouter un Pôle enfance?

Un projet passionnant! L'espace 3D évoqué ici ressemble à celui que nous organisons, en ateliers Voux Haute, pour la lecture de petits groupes d'enfants réunis devant l'écran d'un vidéoprojecteur. Nos Moulins à paroles (m@p) sont faits pour servir de supports à ce type d'expérience. Et je serais ravi de voir nos ressources et nos rituels ajoutés à ce nouveau programme, pour en constituer le Pôle enfance. Quoi qu'il puisse en être, le dispositif proposé me paraît très convaincant.

Portrait de mercurekotkot

où sont les bibliothèques ?

C'est bien (c'est pas bien) de vouloir faire participer financièrement - et uniquement - les réseau de bibliothèques. Les 11 millions de lecteurs ne sont-ils pas idéalement le terrain (terreau) d'expérimentations ? Sollicitez-les  !

Portrait de Lorenzo Soccavo

Sur la question des Sources de revenus

Les sources de revenus de ce projet me semblent assez diversifées. Si le projet est retenu ce point devra faire bien évidemment l'objet d'une réflexion et d'une validation. En attendant il n'est absolument pas question dans cette présentation de faire participer uniquement les réseaux de bibliothèques (il s'agirait plutôt dans mon esprit de partenariats entre bibliothèques physiques "brick and mortar" et la plateforme "virtuelle" ;-)

Portrait de Vincent DEMULIERE

"brick and mortar"

Bonjour Lorenzo,

Qu'appelez-vous le "brick and mortar" ?

Merci !

 

Vincent

Portrait de Lorenzo Soccavo

Bonjour Vincent, Bah "en

Bonjour Vincent,

Bah "en dur", "brique et mortier" par opposition avec "Bricks and clicks" (uniquement numérique) ;-)

Portrait de Christian Jacomino

Format et revenus?

Dans la description de L'expérience de lecture, il est toujours question du lecteur (au singulier). Le modèle s'adapterait assez bien, me semble-t-il, à de petits groupes de lecteurs dans des contextes d'apprentissages-formations. Et, dans ce cas, le groupe pourrait être client.

Portrait de Lorenzo Soccavo

La plateforme MétaLectures en tant que labo

@ Christian : en effet, votre point de vue est pertinent. Je me suis appliqué ici à rester dans le cadre de la demande formulée, mais il est certain que le versant laboratoire de ce projet pourrait également inclure de telles ouvertures en direction de "groupes de lecteurs dans des contextes d'apprentissages-formations" (en ne limitant pas cependant le projet à une telle finalité, mais en le laissant ouvert principalement vers l'exploration de nouvelles pratiques de lecture "grand public" je pense (?)

Mais qu'en pensent les autres ?

Et les initiateurs de ce concours ?

Portrait de Lorenzo Soccavo

Faire passer les bibliothèques à la 3D

En complément :

Google vient d'annoncer http://googlefrance.blogspot.com/2011/03/custom-street-view-adopte-par.html qu'avec Custom Street View pour Google Maps il est maintenant possible de visiter en 3D l'intérieur des boutiques etc. (potentiellement donc des bibliothèques et librairies).

Voir aussi d'ailleurs Google Art Project ;-)

Portrait de Lorenzo Soccavo

Lecture et interconnexion univers virtuels / réseaux sociaux

L'interconnexion des univers virtuels et des réseaux sociaux va peut-être progresser avec le lancement en open béta le 07 avril de Mamba Nation http://www.mambanation.com/ : une fenêtre qui s'ouvre sur des pratiques de lectures sociales ?

Portrait de Nessy

excellent idée

Passionant ! J'adore ce genre de projet, ça commence quand ?

Portrait de Lorenzo Soccavo

Des éditeurs pure-players potentiellement intéressés

Un éditeur pure-player est un entrepreneur qui publie des livres exclusivement dans des formats numériques à destination des nouveaux dispositifs de lecture. Par extension, il peut s’agir d’une société fournissant des logiciels applicatifs dédiés à l’édition de livres numériques enrichis et/ou qui propose ses services à des éditeurs de livres imprimés.

J'en ai dénombré déjà 40 francophones, dont certains seraient sans doute intéressés pour tester leurs livres numériques sur une telle plateforme ;-)
Voir la liste ici = http://ple-consulting.blogspot.com/2011/04/plus-de-30-editeurs-pure-players.html 

Portrait de Lorenzo Soccavo

Lancement de MétaLectures en janvier 2012 :-)

Un incubateur de ce projet MétaLectures va être lancé dès janvier 2012 sur le métavers Francogrid, un blog dédié sera également lancé dès le 1er janvier :-)
Premières infos ici http://ple-consulting.blogspot.com/2011/12/incubateur-metalectures-ouverture-en.html